CONTRAT LOCAL DE SANTÉ

 

Pauline RIBERO, coordinatrice du Contrat Local de Santé

 

Après des mois d’un énorme travail, les communautés de communes de Cœur d’Ostrevent et de Douaisis Agglo, et l’Agence Régionale de Santé (ARS) Hauts-de-France ont signé la Charte partenariale préalable à la signature du Contrat Local de Santé (CLS).

La Plateforme Santé Douaisis (PSD) en assurera la coordination.

 

 

LES OBJECTIFS DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ

En premier lieu, au regard des problématiques locales diagnostiquées et en lien avec le rapport du SCOT Grand Douaisis sur les orientations de santé du territoire, les acteurs engagés ont défini les orientations suivantes :

    • Favoriser la promotion de la santé par une alimentation saine et durable, le développement de la mobilité active et des activités sport/santé ;
    • Favoriser la prévention des cancers par la promotion des dépistages organisés des cancers du sein et colo-rectal ;
    • Promouvoir la santé environnementale en améliorant la qualité de l’air et la lutte contre les perturbateurs endocriniens.

À cette fin, des groupes de travail associant les partenaires concernés proposeront un plan d’action pour chacune de ces orientations.

 

LA PLATEFORME SANTÉ DOUAISIS AU CŒUR DU PROJET

La Plateforme Santé Douaisis assurera la construction, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ce Contrat Local de Santé.

À cet effet, Pauline RIBERO a été recrutée en qualité de coordinatrice. L’ARS financera ce poste à hauteur de 50% alors que les 50% restants seront financés par Douaisis Agglo et le Cœur d’Ostrevent au prorata de leur population (2/3 pour Douaisis Agglo, 1/3 pour le Cœur d’Ostrevent).

C’est un gage de confiance supplémentaire qui est manifesté à la Plateforme Santé Douaisis par ses partenaires historiques. En effet, après avoir pris en main l’animation de l’Atelier Santé Ville (2014) et la coordination du Conseil Local de Santé Mentale (2020), la PSD portera ce nouvel outil. Celui-ci sera essentiel pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé et construire un parcours de santé adapté aux besoins du territoire, en conjuguant les politiques de santé portées par l’ensemble des partenaires.
Ainsi, grâce à ce nouvel outil, le Douaisis dispose de toutes les cartes pour coordonner la santé sur son territoire.

 

LE PÉRIMÈTRE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ

Le Contrat Local de Santé concernera l’ensemble des 64 communes du Douaisis.

 

LA GOUVERNANCE

L’ARS, la CCCO et Douaisis Agglo co-présideront le comité de pilotage. La coordinatrice du CLS en assurera le secrétariat.

Aussi, ce comité a vocation à perdurer une fois le CLS signé en mars 2022.

 

Au regard des priorités définies précédemment, ces institutions et acteurs seront également invités à participer au comité de pilotage :

    • l’État via la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) ;
    • le Conseil Départemental du Nord ;
    • la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) Lille-Douai ;
    • la Mutualité Sociale Agricole ;
    • l’Éducation nationale ;
    • l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) médecins libéraux ;
    • les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) du Grand Douaisis et du Pévèle du Douaisis ;
    • les Centres Hospitaliers de Somain et de Douai ;
    • et, bien évidemment, la Plateforme Santé Douaisis.

 

Le comité technique assurera le suivi de la démarche, de son animation ainsi que le respect du calendrier. Ainsi, il proposera des éléments au comité de pilotage et mobilisera les groupes de travail dans la mise en œuvre du contrat.

 

COORDINATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ

Pauline RIBERO, coordinatrice, aura pour mission de construire et animer la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du Contrat Local de Santé. Elle agira sous la responsabilité du comité de pilotage pendant la durée du contrat.

Son rôle, stratégique et déterminant, est très important dès la phase d’écriture du CLS et du plan d’actions.

 


 

Présentation du Contrat Local de Santé
F. Delannoy (Cœurs d’Ostrevent), S. Larivière (Cœurs d’Ostrevent) et E. Evrard (PSD) ont présenté la Charte préalable au Contrat Local de Santé du Douaisis à la presse le 1er Décembre 2021.